Claude Le Gall : De mer, de terre, de lumière

22 min 21 – 2015

Centre_Atlantique_Photo_2.jpg

 

 

Ce sont des images simples et humaines qui réussissent à vous introduire sur un territoire précis, parmi des gens que l’on a envie de rencontrer nous aussi. Ce sont des photographies dites “d’ambiance” que Claude Le Gall a réalisé tout au long de sa carrière. Cela a commencé avec un gros UltraFex, puis un premier Reflex (payé de sa poche dès l’âge de 15 ans) avant d’approfondir dans le Centre Bretagne, entre Monts d’Arrée et Montagnes Noires, tout en exerçant le métier de professeur d’Anglais dans les années 1970. Ses photos lui ont valu quelques récompenses dont le Prix Ilford Noir et Blanc en 1988 et une distribution au sein de l’Agence Vu. Né en Bretagne, Claude Le Gall garde un lien fort avec “les terres d’ouest”, se disant subjugué par sa région natale, par la Galice et l’Irlande. Il parcourt aujourd’hui encore cette dernière, où il s’est déjà rendu plusieurs fois, affamé par de nouvelles rencontres, de nouveaux regards. Son travail figure dans Visions en Bretagne, “Armor-Argoat”, où l’on découvre par exemple ses premières images, documents de valeur, sur les ramasseurs de goémon dans la baie du Kernic à Plouescat. Une exposition revigorante à découvrir jusqu’au 25 avril 2015 au Centre Atlantique de la Photographie.