Feu vert pour les passionnés d’art du conte

23 min 29 - Festival Grande Marée 2016

Anouk Edmont

Lundi 21 novembre, à l’auberge de jeunesse de Brest, une dizaine de conteurs amateurs et autres amoureux des mots s’est lancée dans le récit d’une histoire. Au coin du feu, cette scène ouverte a attiré un public attentif désireux de réchauffer son imagination. Oufipo n’avait pas encore eu l’occasion d’aller voir ceux qui, à côté des conteurs professionnels, se forment à l’art de conter, grâce aux ateliers d’initiation organisés par l’ADAO (Association pour le développement des arts de l’oralité) et à ces scènes ouvertes. Eux aussi ont eu envie un jour de conter des histoires. Un déclic que quelques uns d’entre eux expliquent dans ce reportage. Et pourquoi pas vous ?



accueil contact liens en savoir plus ou mieux comprendre