Guillaume Kosmicki : Nouvelles musiques, nouvelles technologies au XXe siècle

1 h 32 - 2014

On ne saurait aborder la musique occidentale du 20e siècle sans envisager les nombreuses avancées technologiques, principalement celles touchant à l’électricité, puis à l’électronique. La quête de sons nouveaux, où des chercheurs-inventeurs détournaient, déformaient des instruments déjà existants à cette époque (à l’instar de John Cage disposant des objets dans son piano), a lancé la création des premiers instruments électriques de l’histoire. Cette première réflexion fait partie du cycle de trois concerts-conférences autour des nouvelles musiques et des nouvelles technologies développées au 20e et 21e siècle, organisé par le Centre d’art contemporain Passerelle et l’association Penn Ar Jazz. Animée avec ardeur par Guillaume Kosmicky - musicologue, spécialiste du mouvement techno -, la conférence porte sur les débuts de l’enregistrement (premier pas d’une véritable révolution à la fin du 19e siècle), les premiers studios, les premiers instruments électriques et le microphone (de 1877 à 1945). Une conférence plus que jamais "branchée" !

La deuxième partie de ce cycle de conférences se déroulera ce samedi 7 mars à 11h à Passerelle.



accueil contact liens en savoir plus ou mieux comprendre