Hannah Arendt

1 h 52 - 2014

Ce sont les étudiants de deuxième année de philosophie à la faculté Segalen qui ont pris les rênes de cette troisième rencontre philosophique de l’année, en abordant pour l’occasion le sujet d’une manière un peu différente. Cette fois-ci les étudiants n’ont pas planché sur un sujet de dissertation mais sur l’œuvre de Hannah Arendt, en se centrant sur certains de ses ouvrages, notamment La condition de l’homme moderne et Eichmann à Jérusalem, la banalité du mal.
La rencontre s’est articulée autour d’un dialogue entre les quatre étudiants, et des interventions de leur professeur Patrice Poingt.



accueil contact liens en savoir plus ou mieux comprendre