La bouteille à la mer de Martine Abat

1 h 12

Comment naissent les documentaires ? Pour Martine Abat, lauréate de la bourse de la Scam “Brouillon d’un rêve”, tout a commencé sur une plage, au sud de la Sicile. Elle y trouve par hasard une bouteille en plastique, dans laquelle elle découvre un appel au secours, visiblement écrit par des migrants, en arabe. De cette bouteille usée, de ces mots griffonnés, elle a tiré un bouleversant documentaire en trois volets, diffusé dans l’émission Les Pieds sur terre, sur France Culture. Intitulée "Ce qui reste", son enquête à la première personne la conduit en Tunisie à la rencontre de familles de disparus en mer, de Morsen qui collecte les objets des migrants sur le rivage, de pêcheurs... Invitée par la Scam au treizième Festival Longueur d’ondes, dans le cadre des Rencontres du documentaire radiophonique, Martine Abat raconte la genèse de ce documentaire, de l’écriture au montage. 

- Dans le cadre du 13e Festival Longueur d’ondes



accueil contact liens en savoir plus ou mieux comprendre