La position du musicien traditionnel dans l’improvisation libre

1 h 26 - 2014

Festival No Border #4, vendredi 12 décembre 2014 à 14h.

Camel Zekri est musicien « traditionnel » au sein du Diwan de Biskra, mais il fait partie aussi de plusieurs groupes de musique improvisée qui pratiquent ce qu’on appelle l’improvisation libre, c’est-à-dire détachée de toute référence à un idiome musical référencé. Il lui arrive aussi de susciter des rencontres entre des musiciens de ces deux pratiques musicales au cours de son Festival de l’Eau. Erwan Keravec pourra lui aussi témoigner de sa façon de vivre sa pratique de l’improvisation libre (avec des musiciens tels que Jean-Luc Cappozzo, Benat Achiary, Mats Gustafsson, l’ARFI lyonnaise…) alors que son instrument, la cornemuse, le rattache d’emblée au répertoire de la musique traditionnelle.

Avec Anne Montaron, Erwan Keravec, Camel Zekri et Bachir Temtaoui du Diwan de Biskra.



accueil contact liens en savoir plus ou mieux comprendre