Laurent Ballesta : Coelacanthe, à la rencontre du plus vieux poisson du monde

1 h 28 - 2012

Laurent Ballesta est biologiste marin et photographe, spécialisé dans l’exploration naturaliste en plongée profonde. En 2010, il s’était rendu en Afrique du Sud avec son équipe d’Andromède Océanologie afin de photographier le cœlacanthe. 95 heures d’attente à plus de 100 mètres de profondeur pour suivre l’animal durant 81 minutes. Une expérience dont il raconte les failles, les anecdotes, d’un ton sincère mais non dénué d’humour. Le mardi 3 avril 2012 à Océanopolis, le plus vieux poisson du monde, porté disparu jusqu’en 1938, revenait donc sur le devant de la scène, prenant la pause au regard de tous, comme pour signifier que même les rêves les plus fous se réalisent parfois. Comme Laurent Ballesta le dit lui-même : « on peut tous rencontrer son cœlacanthe ».



accueil contact liens en savoir plus ou mieux comprendre