Martial Solal

3 min 05 - 2012

Jamais À bout de souffle, le pianiste nous fait l’honneur de jouer non pas Le Procès d’Orson Welles, mais le procès-verbal d’Oufipo. Une drôle de gamme.



accueil contact liens en savoir plus ou mieux comprendre