Valérie Villieu : Armes de destruction visuelle

13 min 45 - 2012

Et si Valérie Villieu et Laurence Faure étaient des photographes-couturières ? VOL, leur exposition qui se tenait du 14 janvier au 24 février 2012 à la MJC de l’Harteloire, était composée de photographies, d’un diaporama et de vidéos. Ce travail, réalisé dans le cadre d’une résidence proposée par le festival Pluie d’images à partir des fonds de la Cinémathèque de Bretagne, Valérie Villieu le décrit "comme un fil à suivre". Interviewée pour Oufipo par Jérôme Lepioufle, elle raconte comment avec sa collaboratrice Laurence Faure, elles ont tenté d’intégrer l’imaginaire et la poésie par le montage, zigzaguant entre histoire et actualité de la destruction à partir des archives présentes. L’artiste nous entraîne dans un univers d’images en mouvement qui questionnent. Car l’image peut aussi œuvrer à en détruire d’autres...



accueil contact liens en savoir plus ou mieux comprendre