Vivre à l’Ar Men

Elliot Yaouank et Gabriel Huguet

12 min 50 - 2013

"C’est le phare le plus dur"
Le phare de l’Ar Men est l’un des plus isolés des côtes finistériennes.
Coupé du continent, ses gardiens y vivaient une existence austère. Il y faisait parfois froid, souvent humide.
Malgré cela, la vie dans le phare offrait mille sensations différentes.
Un sentiment particulier lorsqu’il fallait quitter son chez-soi, retourner au phare.
L’appréhension lorsque la mer se déchaînait et que le phare accuse le coup des vagues.
L’introspection lors des longues périodes de solitude.

Un beau documentaire sur le témoignage d’un ancien gardien du phare de l’Ar Men.



accueil contact liens en savoir plus ou mieux comprendre