Approches médiatiques de « l’effondrement »

1 h 14 – Festival Longueur d’ondes 2022

Alors que le rapport du GIEC tire la sonnette d’alarme, que les catastrophes climatiques se multiplient face à l’inaction des gouvernements, que la COP26 se clôt sur les excuses de son président, la figure de « l’effondrement » fait son chemin dans les esprits comme dans les médias. Désormais que le temps du déni semble passé, la tentation du fatalisme catastrophiste se fait sentir.

Les invité·e·s de cette table ronde, qui a eu lieu le jeudi 27 janvier 2022 à Océanopolis, Karine Le Loët (L’effondrement et moi, Les Pieds sur terre, France Culture), Lydia Ben Ytzhak (journaliste scientifique, productrice pour LSD, France Culture) et Jacopo Rasmi (auteur avec Yves Citton de Générations Collapsonautes) ont suivi leur propre chemin pour évoquer la crise climatique, évitant le fatalisme tout en participant à leur manière à la prise de conscience collective.

Entre essai, reportage de terrain et témoignage d’éco-anxiété : comment faire sentir l’urgence sans fatalisme ?

© Photo : Sébastien Durand