PV : Violette Voldoire

7 min 04 - Longueur d'ondes 2020

Violette Voldoire est journaliste pour Radio Parleur, "le média de toutes les luttes". Aux questions du procès-verbal, elle répond franchement, preuve qu'elle n'a pas la langue dans sa poche.

PV : Benjamin Abitan

2 min 35 - Longueur d'ondes 2020

Benjamin Abitan, réalisateur de fictions radiophoniques sur France Culture et ARTE Radio était de nouveau présent à Longueur d'ondes cette année. Top chrono ! Voici ses réponses nettes et précises au PV. Et s’il était un arbre, que serait-il ?

PV : François Bonnet

4 min 31 - Longueur d'ondes 2020

Le directeur du GRM (Groupe de Recherche Musicale) à flanc de moquette ! François Bonnet ne décrira pas ici l’écoute en archipel, mais vous invite à l'éprouver dans "L’Expérimentale", sur France Musique.

PV : Anne-Cécile Bras

2 min 56 - Longueur d'ondes 2020

L'humaniste radiophonique, Anne-Cécile Bras, consacrant habituellement son antenne à la recherche d'une harmonie possible, nous offre ce moment fugace.

PV : Nicolas Martin

4 min 46 - Longueur d'ondes 2020

Derrière ce grand rire aux légers sursauts maniaques, ce journaliste (scénariste, réalisateur, producteur, animateur), nous dévoile son intimité.

PV : Giulia Foïs

5 min 42 - Longueur d'ondes 2020

Giulia Foïs a accepté de répondre aux questions du PV du 17e festival Longueur d’ondes. Elle n'aurait jamais délivré de réponses aussi sincères et joyeuses sans ses fabuleuses créoles qui lui portent bonheur depuis son adolescence...

PV : Pauline Maucort

9 min 32 - Longueur d'ondes 2020

L’heure tourne et le train de la documentariste Pauline Maucort ne va pas tarder à partir de la gare de Brest pour Paris. Découvrez ce moment suspendu avant le départ.

PV : Frédéric Pommier

8 min 09 - Festival Longueur d'ondes 2019

Mais de quoi a peur Frédéric Pommier ? À nos questions a priori déstabilisantes, le journaliste de France Inter, ne se laisse pas impressionné. Il n’est hanté par aucun fantôme radiophonique. C’est sans doute ce qui l’aide à avancer.

PV : Raphaël Enthoven

8 min 17 - Festival Longueur d'ondes 2019

Le procès-verbal d'Oufipo ? Un révélateur de personnalité auquel les invités de Longueur d'ondes ne peuvent échapper. Découvrez ou redécouvrez ici Raphaël Enthoven, professeur de philosophie, ancien producteur du Gai Savoir et des Chemins de la philosophie sur France Culture.

PV : Victoire Tuaillon

4 min 58 - Festival Longueur d'ondes 2019

À 10 ans, elle était fan de Georges Brassens. À 19 ans, elle a faisait un tour d'Europe seule. À 29 ans, Victoire Tuaillon se laisse émouvoir par un acte d'amour caché derrière un homme qui fait de la cuisine grâce à une bouilloire. Et elle réhabilite (enfin !) la veste pailletée.

PV : Antoine Mercier

16 min 56 - Festival Longueur d'ondes 2019

Antoine Mercier répond à nos questions en bon professionnel, croisant les points de vue, tentant de comprendre l’origine de problèmes, mathématique ou sociétal, géopolitique ou sentimental. Il se laisse cependant prendre au jeu du procès-verbal, plongeant dans des sens figurés qu’Oufipo n’avait pas soupçonnés.

PV : Marc Namblard

5 min 53 - Festival Longueur d'ondes 2019

Se taire pour ne pas se laisser habiter par les émotions négatives, c'est la solution de Marc Namblard.

PV : François Angelier et Bertrand Mandico

3 min 28 - Festival Longueur d'ondes 2019

L'un explore la peur sur France Culture la nuit, l'autre projette ses fantasmes sur écran noir. Couchers de soleil malades, vampires et réveil de la momie : des réponses dénichées dans un cabinet de curiosités. Pas d'erreur, c'est Mauvais genres.

PV : Julien Cernobori

6 min 49 - Festival Longueur d'ondes 2019

Julien Cernobori, journaliste et réalisateur radio, aime incontestablement rencontrer des gens et partager des moments du quotidien avec eux. C'est comme ça qu'un soir, en Corrèze, il se retrouve à contempler un coucher de soleil avec un agriculteur.

PV : Antoine Lalanne-Desmet

9 min 44 - Festival Longueur d'ondes 2019

Attention, PV mouvant. Réunir les conditions pour encourager les personnes réfugiées, exilées et déplacées à s'emparer du micro, c'est le travail d'Antoine Lalanne-Desmet, à Microcamp Radio.