Collectes orales au carrefour des Balkans et de l’Asie mineure

1 h 45 – Festival Polyphonik 2019

Dans le cadre du programme de recherche « La ville moderne », en collaboration avec les Archives des Cyclades, de nombreux documents sur les réfugiés d’Asie Mineure à Syros, suite à la Grande Catastrophe de 1922, ont été collectés depuis la fin des années 1970. Le traitement d’un corpus de 35 entretiens offre d’entendre comment les réfugiés et leurs familles ont abordé leur vie avant et après 1922.

Avec Eleni Loukou, archiviste-bibliothécaire pour la bibliothèque et les archives historiques des pères jésuites en Grèce.

Les Pomaks sont une population slavophone musulmane vivant dans la partie nord de la région de Thrace occidentale. Construites sur un modèle sociétal patriarcal, leurs communautés semblent séparer les espaces
de vie et d’actions entre hommes et femmes. Cependant, ces limites se négocient perpétuellement. C’est justement ces frontières mouvantes qui seront interrogées ici et la manière dont les femmes de cette même communauté, parviennent à s’adapter, à réinventer et s’émanciper à travers la voix chantée.

Avec Eftychia Droutsa, ethnomusicologue, docteure en musique et musicologie (Université Paris-Sorbonne, 2017), conférencière à la Philharmonie de Paris, chargée de cours à Paris 8. Ses recherches portent entre autres sur le répertoire vocal de la minorité musulmane Pomak.

Une séance animée par Benjamin Vanderlick

En français et en grec / avec interprétation. Interprète : Jason Bitter.