Demain s’ouvre au pied-de-biche

“Douarnenez n’est pas allé voter à la dernière présidentielle. Douarnenez est coupée administrativement et financièrement de la France.”

Dès l’annonce fracassante faite dans les médias, les élèves de 1ère L du lycée Jean-Marie Le Bris de Douarnenez ont décidé de prendre les micros (comme on prendrait le maquis), accompagnés du “mec de France Culture”, Alexandre Plank. Ils ont sillonné pendant des jours la ville et rencontré ses habitants en leur demandant : “Qu’est ce qu’on pourrait construire ici, ensemble, maintenant ?”

Matelots 3.0, historiens du futur, sécessionnistes isolés, grossistes en spiruline, guérilleros de jardins partagés, vélorutionnistes à la penn, briscards de maisons de retraite… C’est toute la ville qui s’est retrouvée à devoir faire entendre sa voix et se mobiliser.

Un récit choral, joyeux, foutraque, utopique et initiatique, où les micros se transforment parfois en pieds-de-biche. Un docu-fiction vécu, imaginé et réalisé par les élèves de 1ère L du lycée Jean-Marie Le Bris de Douarnenez et Alexandre Plank.


Ce projet a été réalisé dans le cadre d’une résidence d’artiste en milieu scolaire (menée par l’association Longueur d’ondes et la webradio Oufipo, grâce au soutien du Ministère de la culture et de la communication – DRAC Bretagne et de la Région Bretagne).

 

pour en savoir plus sur les coulisses du projet : le blog

ce montage est l’aboutissement d’une première restitution en direct