La danse contemporaine en Israël : Regards sur la Batsheva Dance Company et Ohad Naharin

1 h 05 – 2018

À l’occasion de la représentation de « Decadance » le 8 décembre au Quartz par la Batsheva Dance Company, dirigée par Ohad Naharin, Céline Roux, docteure en histoire de l’art, est revenue sur l’histoire de la danse contemporaine en Israël. Avant qu’Ohad Naharin, dit « Mr Gaga », n’influence une flopée de chorégraphes et provoquent l’envie de danser chez plusieurs jeunes, il y a eu plusieurs œuvres exceptionnelles dans le paysage de la danse israélienne.

À ses débuts, la Batsheva est dirigée par des chorégraphes américains. Martha Graham fut la première. En 1990, le répertoire se renouvelle grâce à « l’aventure Ohad Naharin ». Le chorégraphe israélien alimentera ses créations de l’histoire culturelle de son pays et de son histoire personnelle quitte à s’émanciper et prendre des libertés malvenues par les autorités.

© Maxim Waratt