Le bonheur, sons-dessus-dessous

1 h 59 – Longueur d’ondes

Enregistré à l’Institut français de Grèce à Athènes le 17 mai 2019 entre 21h et 23h dans le cadre de la Nuit du bonheur.

Quelques micros, une table dans le café de l’Institut français. Des capsules sonores, des exercices de style et des invités gentiment passés à la question. Des badauds, des interventions, de la musique, des impromptus. Des chemins de traverse pour donner au bonheur une caisse de résonance à nulle autre pareille : celle d’une radio qui se fait inventive et éclectique le temps d’une soirée pas comme les autres.

En offrant à Longueur d’ondes, festival de la radio et de l’écoute, une carte blanche de deux heures, l’Institut français de Grèce fait le pari que le bonheur se décline à l’envi selon une trame sonore et narrative qui tient tout autant du bricolage intriquant des genres différents (l’interview, la lecture, le chant…) que d’une forme d’effervescence propre à la radio sur scène.

Aux “commandes” d’une Babel sonore qui mélange allègrement l’art et la manière de dire ce que le bonheur fut, est, serait ou sera : Irène Omélianenko, l’une des grandes documentaristes de France Culture, adepte des variations radiophoniques originales, Yorgos Archimandritis, écrivain et journaliste, et Emily Vallat en chef d’orchestre, avec la participation d’Eric Cénat, metteur en scène et comédien.

Cet été, Longueur d’ondes s’exporte en Grèce pour une version estivale du festival de la radio et de l’écoute. Ce sera Polyphonik #1 sur l’île de Tinos. Rencontres, lectures et fictions radiophoniques, balades, siestes, expériences et installations sonores, concerts et performances, ateliers de pratique, écoute d’archives… Pour en savoir plus et contribuer à la campagne Ulule de ce futur projet, rendez-vous sur cette page.