Sélection Marmite radiophonique 2022

La 18e édition du Festival Longueur d’ondes sera nomade. Nous vous invitons donc à écouter ici l’ensemble des créations sonores de la catégorie “Marmite radiophonique” sélectionnées pour diffusion. Bonne écoute !


Le prince à la tête de coton – Nicolas Porcher

Jacques est atteint d’une aphasie primaire progressive, maladie neurodégénérative rare qui cause l’incapacité progressive de s’exprimer et de comprendre. Le prince à la tête de coton raconte le quotidien de sa famille, irisé de violences, de silences, de tendresse et de rires.


À-t-on le droit d’exprimer sa colère ? – Atelier radio À plus d’une voix (association Modus Operandi)

Réalisation collective avec des personnes à la recherche d’un refuge. Cette question posée par l’un·e des participant·es de l’atelier radio en 2019 a fait naître une succession de débats qui ont duré près d’un an sur les obstacles et injustices qu’i·elles rencontrent au quotidien en France.


Voyage sonore avec Ross Daly, Crète – Tristan Cailler et Mélanie Gourdon (Cie Tam A Tam)

Ross Daly, multi-instrumentiste, nous ouvre sa porte au village de Houdesti : il héberge une collection impressionnante d’instruments. Les musiciens peuvent les emprunter car Ross souhaite faire vivre la musique modale et surtout favoriser le dialogue entre les communautés grâce la musique.


In the woods -Delphine Salkin (Le grain des choses – Par Ouïe-dire)

Delphine Salkin explore la porosité entre deux mondes : le réel exalté par la crise sanitaire et l’irréel propre à l’imagination, au rêve. Les sons documentaires sont devenus matière à fiction ou serait-ce le rêve dans lequel elle se promène ? Qu’est-ce qui est vécu ? Avec les voix de Isabelle Dumont et Pierre Sartenaer.


L’étrange maison d’Émilie (Chapitre 1, 2 et 3) – Gérald Doraï Mouetron

À l’arrière de la voiture, Émilie découvre sa nouvelle demeure. Entourée d’arbres centenaires, elle est grande et imposante, mais surtout, elle est isolée de tout. Dès les premiers jours, la petite fille remarque qu’il s’y passe des choses étranges à l’intérieur… Les fenêtres qui s’ouvrent toutes seules, les tableaux inquiétants ou encore les rires d’enfants venus de nulle part. Histoire horrifique. À partir de 12 ans.

Chapitre 1

Chapitre 2

Chapitre 3

La maison d’Émilie est disponible en intégralité sur Sybel


De la science confuse à la vie secrète – Aurélie Darbouret et Bertrand Wolff

Une danseuse s’envole, des chasseurs rêvent de nuées, un chœur de macareux s’éveille… De la science confuse et de la vie secrète est une traversée onirique du domaine des oiseaux. Chants de volatiles et paroles humaines s’évitent et se confondent. Les sons abstraits viennent brouiller le flux du paysage sonore et la ligne de démarcation les humains et les autres vivants, entre le tangible et l’imaginaire.


Je suis une femme qui… – Zoé Suliko et Catherine Wilkin

Qu’est-ce qui relie les femmes et le travail (rémunéré ou non) ? Soudain, mars 2020, Chacune chez soi. Télétravailler, ne pas travailler…la thématique habite clairement le confinement et le collectif fait résonner ensemble la multiplicité des voix et des expériences avec celle de Marguerite Duras.

Réalisation : Zoé Suliko et Catherine Wilkin

Autrices : Catherine Wilkin et Zoé Suliko à partir d’une écriture collective d’Elisabeth Henry, Valérie Gérouville, Bénédicte Hoen, Laura Beuker, Laura Perez Castellano, Annick Funtowicz, Catherine Wilkin et Zoé Suliko.


Sous pression – Félix Timsit et Lucas Guérin

Sous Pression , une fiction sans parole réalisée dans le cadre d’une production du master son de l’ENS Louis-Lumière, ayant pour thème « l’enfermement ». Acculé seul dans un sous-marin périssant au fin fond des abysses, un marin se voit submergé par sa folie et par l’appel du monde extérieur.


Salomé, fish and sick – Florence Baruch

Œuvre de fiction sous-marine, narrant la rencontre entre un jeune poisson curieux et une humaine immergée dans un décorum pollué. L’objectif acoustique est de donner à ressentir cet univers uniquement par les sons. Afin que l’émotion et la prise de conscience, puissent prendre toutes leurs places.


Fé di Bioù : La Passion – Julia Pinget, Luc Ueberschlag et Élodie Stamm (Phonurgia Nova)

Pour les jeunes camarguais, le rêve n’est pas de devenir footballeur mais raseteur, celui qui défie les taureaux lors des courses camarguaises. Marie fait partie des rares femmes raseteuses. La Fé Di Bioù, elle l’a dans les tripes et malgré la peur, elle ne rêve que d’une chose, retrouver les sensations uniques qu’elle ressent quand elle effleure le taureau.


Les aventures de Rodolphe et Gala – Gérald Doraï Mouetron

Sur la planète Riquiqui, Rodolphe est un petit extraterrestre qui adore construire des tours de cailloux. Un jour, il rêve d’une planète plus grande, remplie de milliers de cailloux et à force d’y penser, il lui vient une idée… il saute sur une étoile filante, traverse tout l’univers et atterrit en trombe sur un vaisseau spatial. Commence alors pour Rodolphe une folle aventure spatiale ! Série audio pour les 4/8 ans.

Épisode 1 : Rodolphe l’extraterrestre

Les 5 saisons des Aventures de Rodolphe et Gala à retrouver ici : https://smartlinks.audiomeans.fr/l/les-aventures-de-rodolphe-et-gala-histoires-pour-enfants–577b856edd73


La Légèreté (Ritournelle n°1) – Émilie Mousset

La Légèreté est la première pièce d’une série de compositions autour de la notion de ritournelle, forme qui se joue de la pesanteur, se glisse dans les interstices, fait varier les frottements entre ce qui est tenu et ténu – une « petite machine à usiner des différences » (Gilles Deleuze, Mille plateaux).


À la recherche de la Fille Courageuse – Agathe Marin

On l’appelait la Fille Courageuse. Elle s’appelait Marie-Jeanne Kersaho. Elle était marin à Groix. À une époque où la mer était interdite aux femmes. Elle, elle a navigué 59 ans. C’est Jo Le Port qui, en fouillant les archives m’a emmenée sur les traces de cette femme marin…


Les voix du fleuve – Laure Neria

Née d’une résidence d’écriture faite à Montréal, cette pièce enregistrée à bord d’un kayak plonge dans les méandres du fleuve Saint-Laurent et donne à entendre la poésie brute du port industriel. Elle capte aussi ce qu’entendent les poissons et leur propre langage.


Mass pain – Alexandre Homerin

Titres auxquels vous avez échappé : “Mass*pain”, “Cris et toussotements” et “l’atavisme de l’amygdale”. Selon une étude, la tendance à la procrastination serait liée à la taille de l’amygdale, plus importante chez les plus “paresseux”. In memoriam Gabi Delgado († 2020), qu’on entend au début.


Ma question à Angela Merkel – Antoine Lheureux, Emma Belmonte, Aurélie Brousse et Jérémy Bocquet

Avant qu’Angela Merkel, la personnalité européenne la plus influente du XXIème siècle, ne quitte le pouvoir, Emilia, correspondante à Berlin pour un média européen, a été sélectionnée dans un pool de journalistes pour lui poser une question. Mais quelle question ?

Épisode 0

Épisode 1

L’intégralité de la série en ligne ici : https://www.touteleurope.eu/vie-politique-des-etats-membres/podcast-ma-question-a-angela-merkel/


Kamikaze du vendredi – Amélie Prévost et Chantal Dumas (La Quadrature)

Kamikaze du vendredi est une fresque littéraire qui relate à la fois une semaine et quatre années d’écriture dans le quotidien de l’autrice montréalaise Amélie Prévost. Diptyque sonore, Lundi amorce cette semaine fictionnelle par un défi proposé dans Le cadeau et la réalité crue de L’alimentation.

Épisode 1 : Lundi

La suite de la série ici : https://www.laquadra.ca/kdv


1336… et après ? – François Wong

En 2010, les Fralib, ouvrier·es de Gémenos (13), luttent contre la délocalisation de leur usine. Ils.elles gagnent après 1336 jours de combat et initient une Société Coopérative et Participative. La pièce sonde des matériaux sonores intenses, des paroles puissantes, des trajectoires personnelles au sein d’une aventure collective.


Ce qu’on mange et ce qu’on suce – Radio Monobloc

Tout est parti d’un texte de Beckett. Vous savez, celui où Molloy cherche le moyen de sucer chacune des 16 pierres réparties dans ses 4 poches. Nous avions l’ambition d’en faire une performance, sur une plage picarde, là où les galets sont ronds et doux à sucer. Mais très vite, ça a dégénéré…


Le 3 mai 1925, l’élection de Joséphine Pencalet à Douarnenez – Antoine Gouritin (Bretagne Culture Diversité)

Dans cet épisode de l’Almanac’h de Bretagne Culture Diversité, l’historienne Fanny Bugnon raconte l’engagement social et politique des femmes de Douarnenez pendant l’entre-deux-guerres à travers la figure de Joséphine Pencalet. Une histoire qui dépasse largement le port de pêche finistérien…

Les autres épisodes ici : http://bcd.bzh/becedia/fr/l-almanac-h-les-grandes-dates-de-l-histoire-de-bretagne-en-podcast


Airstream – Guillaume Bariou

Quand Lucie a disparu, Saùl a fui le monde des hommes. Il est venu se réfugier au milieu des canyons, dans une caravane Airstream, avec son iguane. Toujours à la même heure, en soirée, il allume sa radio sur les ondes courtes. C’est là qu’il les entend parfois. Des voix de son passé. Des voix aimées.